Procès Bamako - Parole aux victimes
27 - 28.10.2020

Auteurs: Sophie & Florian Jehin, enfants de Thierry Jehin, Victime de l’attentat du Radisson Blu de Bamako le 20 novembre 2015.

Procès de l’attentat du Radisson Blu de Bamako : 

Parole aux victimes


"Ça y est, près de 5 ans après l’attentat du Radisson Blu de Bamako, plus de 5 ans après celui de la Terrasse, le procès commence enfin. Fawaz Ould Ahmed alias « Ibrahim 10 » et Sadou Chaka alias « Oussama ». Deux noms, deux terroristes sur lesquels on peut maintenant mettre un visage, une voix, un regard. Le premier est le cerveau de l’affaire, le second un simple rouage logistique dans l’engrenage terroriste ayant mené aux drames que nous connaissons.

Il s’agit pour les victimes d’un jour important, d’une grande étape dans la manifestation de la vérité et l’obtention de la justice. Il est vrai que ce jour est terni par la récente libération de 200 djihadistes au Mali, parmi lesquels un troisième accusé, dont l’absence se fait ressentir dans la salle d’audience du tribunal de Bamako… Mais ce procès permet aussi au Mali de réaffirmer sa volonté de condamner fermement ces actes, leurs auteurs ainsi que de faire appliquer la loi sur son territoire et y bannir toute forme de barbarie. 

Les victimes n’attendent pas énormément de ce procès. Le cerveau de l’affaire assume et revendique ses actes, parle du prophète, de Charlie Hebdo, des occidentaux. Il est déconcertant de voir à quel point un dessin fait en France peut avoir un impact aussi dramatique si loin dans le monde.

Les victimes n’attendent évidemment pas énormément de ce procès mais la condamnation de ces hommes est pourtant une étape essentielle, la preuve que les crimes commis ne restent pas impunis, que la justice triomphe, et un moyen supplémentaire d’aller de l’avant et de se reconstruire.

We will never forget. We will strive for justice, never seek for vengeance, wish for peace.

Nous tenons à remercier le Service Accueil des Victimes pour son aide depuis 5 ans, l’avocate Maître Fanny Vansiliette et le cabinet Artemis Conseil, le directeur de V-Europe Philippe Vansteenkiste pour son soutien inconditionnel, tous les membres du parquet fédéral ainsi que la police fédérale pour leur travail de l’ombre qui a permis de défendre les intérêts belges auprès des autorités Maliennes de même que la République du Mali qui a permis la tenue et retransmission du procès et ainsi l’expression de la Justice pour toutes les Victimes."


Sophie & Florian Jehin, Enfants de Thierry Jehin, Victime de l’attentat du Radisson Blu de Bamako le 20 novembre 2015.

Share this post
Archiver
Se connecter to leave a comment
Terrorisme: on en parle!
10.09.2020