Les victimes des attentats bientôt indemnisées pour les dommages moraux: “D’ici deux semaines, cela doit pouvoir se faire”, promet le porte-parole d’Assuralia.

RTL.BE | Publié le  16 mars 2017 à 09h55

Ce mercredi soir lors de l’émission spéciale “Attentats de Bruxelles, du chaos à la vie”, sur notre chaîne RTL TVI, une partie de l’émission a été consacrée aux indemnisations attendues par les victimes et les lourdeurs administratives auxquelles elles sont confrontées pour les obtenir. Autre fait marquant, le Premier ministre Charles Michel a présenté ses excuses aux victimes.

Autour de la table de l’émission spéciale “Attentats de Bruxelles, du chaos à la vie”, présentée par Christophe Deborsu se retrouvaient ce mercredi soir, des témoins, des victimes, mais aussi des héros, des sauveteurs, des experts, et le Premier ministre Charles Michel. Un an après, ils sont revenus sur la journée d’horreur du 22 mars.

Les victimes ont dénoncé un abandon de la part des assureurs. Comme une jeune femme prénommée Zélia qui travaillait à l’aéroport de Bruxelles: “Je n’ai pas encore remis le pied à l’aéroport. Ce que les assurances m’on dit, c’est que je suis apte à reprendre le travail. Donc pour le moment, je suis indemnisée par la mutualité”.

Un sentiment partagé par Sébastien Bellin, ancien basketteur professionnel: “J‘ai eu 8 opérations. C’est clair que moi j’ai des radios qui montrent les jambes complètement déchirées et on me force de rentrer aux Etats-Unis pour faire ces démarches-là. (..) On ne demande pas d’abuser de la situation pourtant”.

Face à eux, Wauthier Robyns, porte-parole d’Assuralia, l’organisation du secteur des assurances. Il s’est engagé à ce que les dommages moraux soient débloqués dans quelques semaines: “D’ici deux semaines, cela doit pouvoir se faire”, a-t-il promis.

Voir la suite sur RTL.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *