“Mon premier patient était un petit garçon de 11 ans”

Les secouristes racontent leur 22 mars. Pour L’Echo, l’hôpital militaire a ouvert ses portes.
Par Benoît Mathieu| Vidéo: Maxime Delrue et Nicolas Becquet | Photo: Karoly Effenberger |Développement: R. Cockx

Il y a un an, après avoir été «Charlie» ou «Paris», Bruxelles était à son tour frappée par la folie aveugle du terrorisme. Le 22 mars 2016, à 7h58, deux explosions se produisent dans le hall des départs de l’aéroport de Zaventem – suivie par une autre, à 9h11, qui ravage une rame de métro quittant la station Maelbeek. Bruxelles est en deuil, pleure 32 morts et plus de 300 blessés. Médecins, infirmiers, psychologues, civils ou militaires, nous avons pu rencontrer ceux qui ont géré la crise de Zaventem. Voici leurs témoignages. Pour L’Echo, l’hôpital militaire a ouvert ses portes.

Lire la suite L’ECHO.BE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *